Afrique du sud : plus de 23 000 grossesses enregistrées en une année à Gauteng

Afrique du sud : plus de 23 000 grossesses enregistrées en une année à Gauteng

 Gauteng représente la ville la plus urbanisée et la plus peuplée d’Afrique du Sud. Sur une période de 12 mois, entre avril 2020 et mars 2021,  plus de 23 000 grossesses chez les adolescentes y auraient été enregistrées.

Selon un membre du Conseil exécutif de la santé de Gauteng, Nomathemba Mokgethi,  934 de ces grossesses ont été contractées par des jeunes filles de moins de 14 ans. Cette information laisse planner beaucoup d’interrogations sur les grossesse précoces  chez les adolescentes dans le pays. 

Selon l’ONG Save the children, les maternités précoces obligent de nombreuses filles, déjà stigmatisées car leurs grossesses sont mal vues ou peuvent signifier un mariage contraint, à quitter l’école et « les enferment dans un cycle de pauvreté et de dépendance à l’égard de l’aide publique ».

Malheureusement, le ministère ne dispose pas du profil des pères de ces enfants, mais quelques cas de détournement de mineures ont été enregistrés.

Dans une optique de sensibilisation, Nomathemba Mokgethi affirme « la grossesse chez les adolescentes reste un grave problème social et sanitaire en Afrique du Sud. Elle présente un risque pour la santé de la mère et de l’enfant et a également des conséquences sociales telles que la poursuite du cycle de la pauvreté et l’abandon précoce de l’école. »

Cependant, les habitants de la région dénoncent sur les réseaux sociaux, une campagne mal orientée. Selon eux, il faudrait sensibiliser davantage sur les agressions sexuelles que ces jeunes mères auraient subies.

A DECOUVRIR  Cameroun: Sextape, Martin Camus Mimb au coeur du scandale

Laisser un commentaire