« Arrêtez avec ça ! » : Maître Gims, très agacé, s’en prend à ses abonnés pour une raison déroutante

« Arrêtez avec ça ! » : Maître Gims, très agacé, s’en prend à ses abonnés pour une raison déroutante

Bien que la nouvelle année soit synonyme de paix et d’amour, l’artiste Maître Gims, a démarré la sienne avec un coup de gueule, destiné à ses abonnés de confession musulmane.  Avec une sortie très remarquée sur les réseaux sociaux, Gims a dénoncé  sur Instagram les pratiques de certains internautes musulmans durant la période des fêtes de fin d’année. 

« S’il vous plaît, laissez-moi avec les ‘bonne année, nouvel an’… Laissez-moi avec ça. Vous savez bien que je n’ai jamais répondu à ça et vous continuez à m’envoyer des ‘bonne année’. En plus, les muslims arrêtez ça, on a les mêmes convictions ! Ce sont eux qui envoient la plupart des ‘bonne année’. Les frères, on ne fête pas ça (…). Non les gars, ça ne fait pas partie de nos convictions« , s’est agacé le grand-frère de Dadju.

Les fêtes de Noel et d'anniversaire n'ont pas été épargnés

L’époux de Dem-Dem n’est pas allé de main morte concernant la célébration de Noël par certains mulsumans: « Quand je vois des grands sapins chez des Mustafa, des Bakari, je vois qu’on n’est pas concentré à la maison là-bas. »

Même les fêtes d’anniversaire n’ont pas été épargnés: « Laissez, je souffre avec ça, ne faites pas ça, parce que c’est comme ça. C’est un pas de plus vers la mort », a-t-il estimé.

« Pendant l’Aïd, tous ceux qui font Thanksgiving, sont tranquilles, ils ne font pas l’Aïd. Noël, on respecte, mais ce ne sont pas nos fêtes », a aussi ajouté le rappeur. « Venez, on se concentre », a-t-il conclu sur un ton amer, visiblement agacé par ce début d’année 2022, mais précisant à deux reprises dans son message « c’est pas méchant ».

La réaction des internautes

Sur les réseaux sociaux, la réaction indignée pour certains internautes et amusée pour d’autres ne s’est pas faite attendre. « Alcool, femme, et j’en passe dans ses clips et il gueule car des personnes de bonne foi lui souhaitent bonne année, il faut se remettre en question », a dénoncé un autre internaute. Un autre a également raillé son attitude. « On rappellera à Gims que la musique est interdite dans la pratique de l’islam. Si sa foi est plus grande que l’appât du gain, nos oreilles devraient être sauvées pour 2022″. 

A DECOUVRIR  Côte d’Ivoire : La suppression des TV dans les salles de garde des hôpitaux à cause des Novelas

Laisser un commentaire