COVID-19: Six pays africains choisis par l’OMS pour fabriquer leurs propres vaccins

COVID-19: Six pays africains choisis par l’OMS pour fabriquer leurs propres vaccins

D’après une annonce de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), publiée ce vendredi 18 février, six pays africains ont été désignés pour fabriquer leur propre vaccins à ARN messager (ARNm). Ils seront ainsi, les premiers bénéficiaires d’un programme mondial de fabrication de ces vaccins.

 L’Afrique du Sud, l’Egypte, le Kenya, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie ont été choisis dans le cadre de ce programme.

« Nous pensons que les bénéfices de cette initiative iront bien au-delà du COVID-19 en créant une plateforme pour des vaccins contre d’autres maladies comme la malaria, la tuberculose et même aider dans la lutte contre le cancer. Il s’agit donc d’un investissement stratégique« , a déclaré le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« La pandémie de Covid-19 a montré, mieux que n’importe quel autre événement, que s’en remettre à une poignée d’entreprises pour fournir des biens publics mondiaux est restrictif et dangereux« , a-t-il ajouté.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, à la tête de l'OMS, et Ursula Von Der Leyen, présidente de la commission européenne, lors du sommet UE-UA à Bruxelles, le 18 février 2022 (Johanna Geron, Pool Photo via AP)

« C’est une avancée majeure vers la souveraineté de l’Afrique en matière de vaccins. L’objectif est qu’en 2040, 60% des vaccins produits en Afrique soient administrés en Afrique« , s’est félicitée à Bruxelles la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lors d’une conférence sur cette décision.

Avec le soutien de l’OMS, un centre sud-africain a déjà commencé à produire des vaccins à ARN messager en laboratoires, l’objectif est de passer à une production à grande échelle et conforme aux normes internationales. Actuellement, seul 1% des vaccins utilisés en Afrique sont produits sur le continent.

A DECOUVRIR  Le syndrome de stress post-traumatique

Laisser un commentaire