Ghana: Une amende de 3500 dollars par passager non vacciné imposée aux compagnies aériennes

Ghana: Une amende de 3500 dollars par passager non vacciné imposée aux compagnies aériennes

Afin de limiter une nouvelle vague d’infections  de la Covid-19, le Ghana décide de facturer les compagnies aériennes 3 500 dollars pour chaque passager transporté dans le pays qui n’est pas entièrement vacciné contre le virus Covid-19.

Les compagnies qui font entrer à l’aéroport international de Kotoka des passagers vaccinés sans résultat négatif au test PCR se verront également infliger des amendes, ont indiqué le service de santé et l’autorité de l’aviation civile du Ghana dans un communiqué commun relayé par Bloomberg.

Les ressortissants non ghanéens qui ne sont pas entièrement vaccinés peuvent se voir refuser l’entrée du pays et être renvoyés au point d’embarquement, moyennant de nouveaux frais pour la compagnie aérienne, ont aussi indiqué les autorités ghanéennes.

Cette décision intervient dans le cadre des nouvelles mesures adoptées par les autorités ghanéennes, afin de prévenir la propagation du variant Omicron de la COVID-19. Cette nouvelle variante hautement transmissible, a été identifiée pour la première fois en Afrique australe, et s’est répandue à l’échelle mondiale. Dans de nombreux pays, le gouvernement charge les compagnies aériennes de faire respecter les règles. 

A DECOUVRIR  Cameroun: des couveuses interactives pour réduire la mortalité néonatale

Laisser un commentaire