La maladie d’Angeline Moncayo Vanessa

La maladie d’Angeline Moncayo Vanessa

Angeline Moncayo Vanessa  née le 4 novembre 1979 à Cali (Colombie) est une actrice et mannequin colombienne.

Depuis qu’elle était petite , elle rêvait toujours de devenir actrice.Ces premiers emplois ont  été quand elle étudiait encore comme mannequin.

À l’âge de 14 ans, elle a commencé à présenter sur la chaîne régionale Telepacifico.

À 17ans, elle était déjà a Bogóta pour jouer à la télévision et au théâtre.

Elle a ensuite enchaîné des seconds rôles dans des télénovelas notamment El diablo dans le rôle de Marina,et Laura Águila dans la Force du cœur et des apparitions spéciales dans Catalina aux côtés de Titi.

Elle a aussi été reconnue pour ces performances dans des romans tels que  Betty the ugly , Wild flower, et More knows the devil.



Sa maladie

Elle a déclaré qu’après son accouchement que son corps a commencé à l’alarmer.

Dans une interview avec l’émission «Je Sais Tout», l’actrice a assuré qu’elle souffrait d’un mal étrange, et aucun docteur ne pouvais lui donner un diagnostic clair et net.

« Des ecchymoses dans le corps sans vraiment savoir d où sa provient, des kystes dans les ovaires, une  perte de mémoire, des migraines très fortes, vertiges, allergies alimentaires, une insomnie exagérée,une  inflammation du visage », étaient quelques maux évoqués par Angeline Moncayo où elle a également dit que c’est grâce à un groupe d’amis et à ses propres recherches qu’elle a réussi à trouver son mal.


Instagram: @angelinemoncayo

Dans une récente interview avec « La Red », Angeline Moncayo a mentionné que le coronavirus est apparu alors qu’elle se remettait de cette intervention chirurgicale qu’elle avait subie, de sorte qu’elle ne pouvait pas quitter des États-Unis pour la Colombie car selon elle, la chirurgie est moins coûteuse en Colombie.

A DECOUVRIR  Les confidences de William Levy sur Café con aroma de mujer

A LIRE: Qui est Meghan Markle, l’épouse du prince Harry?

2 commentaires sur “La maladie d’Angeline Moncayo Vanessa

Laisser un commentaire